Agriculture et changements climatiques

L’Agriculture est l’un des secteurs le plus vulnérable aux changements climatiques. On parle ici de l’Agriculture « A ». Ce qui englobe implicitement l’élevage. Le sol, l’eau, l’air, le climat sont les éléments fondamentaux de l’Agriculture. Or elle est la base économique de notre planète. La détérioration des sols, la pollution de l’eau et de l’air ainsi que le bouleversement climatique affectent d’une manière tangible et grandiose l’activité agricole. L’inondation et la sècheresse sont les pires ennemis de l’Agriculture. Mais on peut citer entre autre la grêle, l’incendie….
La frappe d’un de ces cataclysmes, en plus de la destruction, s’avère fatale. Elle entraine toujours, d’autre coût supplémentaire. Prenons comme exemple la sécheresse. Pour survivre, les paysans sont obligés d’irriguer. Installer un système d’irrigation constitue déjà une charge supplémentaire pour les agriculteurs. Un fléau provoque souvent l’inflation. Pareil aussi pour l’inondation. Il faut créer de système de drainage, puis de refaire la plantation existente.
En un mot, les changements climatiques sont dangereux pour l’humanité toute entière.